LE PERE HAGUENIN, PREMIER AUMONIER DES FORAINS

LE PERE HAGUENIN, PREMIER AUMONIER DES FORAINS

Publié le 07/02/2018 dans HISTOIRES FORAINES

 

L’EGLISE ET LES FORAINS

 

LE PERE HAGUENIN, PREMIER AUMÔNIER DES FORAINS


 

Le père Bernard Bellanza, actuel aumônier national des forains a succédé au père Jean-Claude Demotta qui, lui-même, avait succédé à toute une lignée d’aumôniers nationaux dont le premier à se consacrer pleinement aux « Voyageurs » fut le père François Haguenin. Une « figure » de l’église et de la fête dont nous évoquons le souvenir et le sacerdoce.

 

 

 

En Juillet 1945 disparaissait le premier aumônier des forains. Et, dans L’Inter Forain de septembre 1950, Kiki Bourdier (fils de Charles Bouvier), né en 1881 à Pontoise, rendait hommage au père François Haguenin, décédé cinq ans plus tôt à Angers. Racontant sa première rencontre avec lui, il disait : « sa silhouette était étrange : maigre, cheveux blonds filasse sous un béret basque, soutane rapiécée couverte d’une longue pélerine, musette au côté, serviette sous le bras, le père Haguenin avait des yeux extraordinaires où se lisait la bonté, la volonté, la compréhension et l’amour de la corporation foraine… ».

 

 

 

Aumônier et ami des forains