MANIEURS DE FONTE

MANIEURS DE FONTE

Publié le 12/11/2020 dans HISTOIRES FORAINES

MANIEURS DE FONTE, BRISEURS DE CHAÎNES ET JONGLEURS DE POIDS

 

Dans les années Vingt, les briseurs de chaînes, ou les  manieurs de fonte et faiseurs de poids comme on les appelait alors, se produisaient dans des baraques de lutte ou des arènes sportives. D’autres travaillaient en placarde, ou alternaient les deux (foires et palc).

Parmi les manieurs de fonte de l’époque, citons pêle-mêle Bibi Poiret, Raoul le Boucher et Boud’Or, mais aussi Louis de Lyon qui tenait un poids de 20 kg à la « coiffe » le temps de boire un verre, ou encore Oscar de Lille, voire l’étonnant Rollin dit « Saint-Denis », et dont la troupe Rossignol-Rollin fit de belles bourrées sur les champs de foire. Maillot de corps et bras nu, le ventre débordant par-dessus la ceinture, Rollin se produisait avec sa femme qui travaillait également les poids. Une forte femme que cette Mme Rollin qui fit les beaux jours de la baraque devant un public chaque fois surpris par son talent de jongleuse de poids !

Fernand Germain, qui travaillait aussi en famille (avec son épouse et ses deux fillettes) était,...